Le Pays Mellois sévèrement sorti

1 octobre 2018 - 08:56

Pays mellois (D1) : 0 Neuville (R1) : 4

La rencontre de ce quatrième tour de Coupe de France opposait deux formations, Pays mellois et Neuville, qui effectuent un début de saison satisfaisant. Mais trois divisions les séparent, Melle évolue au plus haut niveau de District et Neuville au sommet de la hiérarchie régionale.
Les Mellois débutaient la partie de bonne manière, Traoré montrait de réelles qualités techniques, Neuville insistait sur l’impact physique et procédait avec de longs ballons en profondeur en espérant trouver Gangou ou Bandé à la chute. 
A ce jeu, Gangou se heurtait tout d’abord sur Modillon, le portier mellois, puis à la 10e, ouvrait le score d’une belle frappe aux 18 mètres. Les locaux allaient souffrir au quart d’heure de jeu et les visiteurs pouvaient déjà tuer le match avec davantage de réalisme. Bandé ne cadrait pas à deux reprises puis Lugier trouvait le poteau sur un raid solitaire à la 20e minute. Par la suite, les excès de longs ballons des Neuvillois et une défense locale bien organisée provoquaient régulièrement des situations de hors-jeu ou des actions qui échouaient sur Modillon. 
Tout celà nous conduisait vers une prestation de moyenne qualité, seul Modillon se mettait en évidence en intervenant souvent loin de sa ligne de but. La deuxième période reprenait avec des Mellois motivés et qui ne voulaient pas avoir de regrets, mais la supériorité tactique était bien du côté des régionaux. Le break était fait à la 51e lorsque Bebien ajustait une belle frappe croisée pour le 0-2. 
Les locaux n’abdiquaient toujours pas, Corentin Herrouet avait une belle occasion pour remettre les Mellois dans le match. Seul au deuxième poteau, sa reprise fuyait le cadre. Les visiteurs géraient à minima le dernier quart d’heure et jouaient quelquefois avec le feu Les locaux commençaient à accuser le coup et le moment était venu pour que les Neuvillois portent le coup de grâce. A la 88e minute, Gangou partait seul à la limite du hors-jeu et crucifiait Modillon puis dans les arrêts de jeu, Didi Ndinga se jouait de trois défenseurs mellois dans les 18 mètres, crochetait Modillon et concluait la partie.

Commentaires